Inscription à la newsletter


01/12/2018

CREPES ET CHOCOLAT CHAUD !

CREPES ET CHOCOLAT CHAUD !
Vendredi 7 décembre, 17h, à l'école, lancement du Téléthon sur Carlepont. Lâcher de lanternes chinoises dans la cour principale de l'école, et, grâce aux parents d'élèves délégués, un goûter sera proposé aux participants: crêpes et chocolat chaud!! Alors venez nombreux !
28/11/2018

DES FUTURS PROFS DE SPORT A L'ÉCOLE !

DES FUTURS PROFS DE SPORT A L'ÉCOLE !
Nous accueillerons 5 stagiaires de l'Université d'Amiens, futurs professeurs de sport, à partir de janvier 2019. Ils accompagneront les élèves et enseignants de deux classes, deux heures par semaine pendant douze semaines. 
22/11/2018

ERASMUS+: SKYPE MEETING EN ACTION!

ERASMUS+: SKYPE MEETING EN ACTION!
Notre programme Erasmus+ #SG4ILL est sur les rails! Après le séminaire anglais en octobre, ce sont deux vidéoconférences qui viennent d'avoir lieu (Skype meeting). Ainsi, les partenaires peuvent travailler à distance et faire le point régulièrement sur les avancées du projet de création de Serious Games. Prochaine vidéoconférence: mi-décembre 2018!
01/09/2018

TÉLÉPHONE PORTABLE INTERDIT !

TÉLÉPHONE PORTABLE INTERDIT !
À compter de la rentrée scolaire 2018, l’utilisation des téléphones mobiles est interdite dans l’enceinte des écoles et des collèges.
D’application immédiate, la loi du 3 août 2018, relative à l’encadrement de l’utilisation du téléphone portable dans les écoles et collèges, vise à sensibiliser les élèves à l’utilisation raisonnée des outils numériques et à leur faire pleinement bénéficier de la richesse de la vie collective.
25/08/2018

CALENDRIER SCOLAIRE !

CALENDRIER SCOLAIRE !
Le calendrier scolaire 2018-2019, déjà publié sur ce site, est ici téléchargeable en pdf.
08/04/2018

CENTENAIRE 14-18: UN LIVRE A DECOUVRIR !

CENTENAIRE 14-18: UN LIVRE A DECOUVRIR !
L'association Patrimoine de la Grande Guerre vient de publier un livre intitulé "La bataille du Mont Renaud", épisode phare de cette période que nous devons tous connaître. Cet ouvrage vient compléter les nombreuses publications et reconstitutions que l'association assurent depuis des années. 
06/01/2018

DE JOLIS VOEUX !

DE JOLIS VOEUX !
Merci à Rémy Rouffeteau, Principal du collège Honoré de Balzac de VENISSIEUX, membre du réseau UNESCO, pour cette belle carte de vœux réalisée par ses élèves ! Bonne année à eux également !
25/09/2017

NOUVEAU RECORD DE PARTICIPATION !

NOUVEAU RECORD DE PARTICIPATION !
Dimanche 24 septembre 2017, 417 visiteurs différents ont visité notre site! C'est le nouveau record de fréquentation! Merci à tous nos visiteurs !
19/08/2017

LE COURRIER DE L'UNESCO

LE COURRIER DE L'UNESCO
Le magazine "Le courrier de l'UNESCO" du mois de Juin 2017 est disponible ici, en cliquant sur le lien, sous la photo de couverture. 
21/05/2017

IIME/JAM: NOUVELLE FRESQUE EN 2018 !

IIME/JAM: NOUVELLE FRESQUE EN 2018 !
Les responsables japonais du programme IIME/JAM, soutenu par l'UNESCO, viennent de confirmer notre sélection pour une nouvelle édition la saison prochaine. Une nouvelle fresque franco-japonaise sera donc mise en route dès la rentrée de septembre 2017. Notre nouveau partenaire japonais sera connu dans quelques semaines. L'aventure continue donc!
18/03/2017

VISIOCONFERENCE EN DIRECT DE L'ESPACE !

VISIOCONFERENCE EN DIRECT DE L'ESPACE !
La prochaine vidéoconférence des CM2 sera exceptionnelle! Les élèves auront un conférencier très particulier: Thomas Pesquet, en direct de l'espace! Il expliquera son rôle au sein de la mission spatiale, puis répondra aux questions des élèves, en direct, notamment sur la maîtrise de l'eau sur Terre. Ce moment est attendu avec impatience par nos élèves qui ont déjà rédigé de très nombreuses questions!
23/02/2017

LA FRESQUE VOLE VERS LE JAPON!

LA FRESQUE VOLE VERS LE JAPON!
Elle est partie pour un long voyage de plusieurs jours! Notre fresque franco-américaine est en route pour Ogawa, Japon. Accompagnée de quelques petits cadeaux, elle arrivera à destination dans cinq à six jours environ. Nos amis japonais sont impatients de la découvrir! En attendant, et comme le prévoit le règlement du projet, ils peuvent suivre le parcours du voyage retour de cette œuvre collective sur internet.
26/08/2016

RECORD DE FREQUENTATION EN AOUT !

RECORD DE FREQUENTATION EN AOUT !
C'est un record inattendu: celui des pages lues sur notre site en une journée!  En plein mois d'août, le 15, 1955 pages consultées en une journée!! Merci à nos lecteurs!
01/08/2016

CONSULTEZ NOS NOUVEAUX HORAIRES

CONSULTEZ NOS NOUVEAUX HORAIRES
Dès Septembre 2016, nous appliquerons les nouveaux horaires, liés à la suppression du transport scolaire (les élèves de Nampcel étant maintenant dirigés vers l'école d'Attichy). Pour voir ces horaires, cliquez ici.




Les plus récentes

Recherche

Galerie: cliquez sur les images!
DSCF2350
DSCF2347
DSCF2336
DSCF2335
DSCF2334
DSCF2332
DSCF2329
DSCF2328
DSCF2310
DSCF2309
TAMA 15
TAMA 14
TAMA 13
TAMA 12
TAMA 11
TAMA 15
TAMA 14
TAMA 13
TAMA 12
TAMA 10
IMG_2688
IMG_2687
IMG_2686
IMG_2685
IMG_2684
IMG_2682
IMG_2681
IMG_2678
IMG_2677
IMG_2676
IMG_9131
IMG_9129
IMG_9128
IMG_9127
IMG_9126
IMG_9125
IMG_9124
IMG_9123
IMG_9122
IMG_9118
IMG_2460
IMG_2459
IMG_2458
IMG_2457
IMG_2456
IMG_2455
IMG_2454
IMG_2453
IMG_2452
IMG_2451

REGLEMENT DE L'ECOLE

Dimanche 4 Juillet 2010

Le réglement intérieur est voté chaque année par le Conseil d'école.


Titre I: Admission et inscription
Le directeur procède à l’admission sur présentation par la famille, d’une fiche d’état civile ou du livret de famille, d’un document attestant que l’enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge, et d’un certificat médical d’aptitude prévu à l’article premier du décret n° 46-2698 du 26 novembre 1946 ainsi que du certificat d’inscription délivré par le maire.
Sont admis en maternelle les élèves de 2 ans révolus ou ceux qui atteindront cet âge au plus tard le 31/12. Si les demandes d'admission excèdent les capacités d'accueil, seuls les plus âgés seront accueillis, les autres figureront sur une liste d'attente.
L’instruction est obligatoire pour tous les enfants, français et étrangers, à partir de six ans, et aucune discrimination pour l’admission d’enfants étrangers ne peut être faite.

En cas de changement d’école, un certificat de radiation émanant de l’école d’origine doit être fourni impérativement, et indiquer la dernière classe fréquentée par l’enfant. Le dossier scolaire doit être adressé à l’école, soit directement par l’ancienne école, soit par l’intermédiaire des parents ( note de service n°81-400 du 15 octobre 1981).
Le directeur d’école est responsable de la tenue du registre des élèves inscrits, et veille à l’exactitude et à l’actualisation des renseignements qui y figurent.
Titre II: Fréquentation et obligation scolaire
La fréquentation régulière de l’école est obligatoire et les élèves doivent suivre tous les enseignements correspondant à leur niveau de scolarité. Ces enseignements sont définis dans leurs contenus et dans leurs horaires par voie réglementaire.
Le respect du caractère obligatoire des enseignements ne saurait être discuté.
En maternelle, une bonne fréquentation est indispensable. Dans le cas contraire, l'enfant peut être radié.
Dès lors, un élève ne peut en aucun cas refuser d’étudier certaines parties du programme de sa classe ni se dispenser de l’assistance à certains cours. L’emploi du temps en vigueur dans l’établissement s’impose aux élèves.

Les absences sont consignées chaque demi-journée, dès l’entrée en classe, dans un registre spécial tenu par le maître.

Toute absence doit être justifiée par écrit par la famille et accompagnée d’un certificat médical le cas échéant, ou de tout autre pièce justificative. Les demandes d’autorisation d’absences ne peuvent qu’être exceptionnelles et doivent être adressées au directeur de l’école par écrit. Aucune autorisation ne peut être accordée pour motif religieux, sauf pour la participation aux fêtes religieuses inscrites au calendrier national publié annuellement au B.O. de l’éducation nationale.
En cas de manque d’assiduité ou de refus d’un élève de suivre certains enseignements, le directeur d’école intervient auprès de l’élève et de sa famille et leur rappelle que les programmes sont conçus dans l’intérêt même de l’élève et que l’absentéisme ou le refus de suivre certains cours obligatoires expose aux sanctions prévues par les textes législatifs et réglementaires:
- mesures disciplinaires pouvant aller jusqu’à l’exclusion définitive;
- suppression des prestations familiales;
- condamnations pénales: amende, peine d’emprisonnement;

Le directeur d’école rend compte des absences irrégulières à l’inspecteur d’académie qui adresse une mise en demeure aux parents ou représentants légaux de l’élève.
Si cette mise en demeure n’est pas suivie d’effet dans les délais prescrits, des poursuites disciplinaires sont engagées, après avis du Conseil des Maîtres, et éventuellement, du Conseil d’école, par l’inspecteur d’académie qui entend les familles sur les motifs des absences de leur enfant.
Si le défaut d’assiduité trouble l’ordre de l’école ou le fonctionnement des enseignements, une mesure conservatoire d’éviction est prise sans délai par le directeur d’école et exécutée une fois que les parents ou représentants légaux en ont été préalablement averti. Cette mesure d’éviction ne constitue pas une sanction; elle est prise dans l’attente de la décision de l’inspecteur d’académie.

Une mesure d’exclusion définitive peut être prononcée par l’inspecteur d’académie, autorité disposant du pouvoir disciplinaire. Il signifie à la famille les obligations qui s’imposent à elle en matière d’instruction de l’enfant.
Disposition spéciale:
Quand un élève ou un membre de la famille vivant au même foyer est atteint de maladie contagieuse, les parents doivent en aviser immédiatement l’école et se conformer aux durées d’éviction réglementaires.

Horaires et aménagement du temps scolaire

Les heures d’entrée et de sortie de l’école sont les suivantes:
entrée: 8h 35; 13h50
sortie: 11h45; 16h45
Début des cours: 8h45 ; 13h45.

Horaires conformes à la réglementation nationale
La durée hebdomadaire de la scolarité est fixée par l’article I° de l’arrêté du 1Août 1990 à 26 heures. Sur décision de l’inspecteur d’académie, l’école fonctionne sur la semaine dite de quatre jours. Les cours du samedi matin sont donc reportés sur des journées entières selon le calendrier départemental fourni aux familles. Cette organisation de la semaine scolaire a suivi la voie réglementaire ( demande du conseil d’école, consultation favorable des familles, avis de la commune et décision académique).

Pouvoirs du Maire

En application de l’article 27 de la loi n°83-663 du 22 juillet 1983 et dans les conditions fixées par la circulaire du 13 novembre 1985, le Maire peut modifier les heures d’entrée et de sortie fixées par l’inspecteur d’académie pour prendre en compte les circonstances locales.
Cette décision ne peut avoir pour effet de modifier la durée de la semaine scolaire ni l’équilibre des rythmes scolaires des élèves.
Titre III: Vie scolaire
Laïcité.
Le conseil prend connaissance de la loi du 15 mars 2004 relative au principe de laïcité et adopte après débat l’avenant suivant :
« conformément aux dispositions de l’article L.141-5-1 du code de l’éducation, le port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.
Lorsqu’un élève méconnaît l’interdiction posée à l’alinéa précédent, le chef d’établissement organise un dialogue avec cet élève avant l’engagement de toute procédure disciplinaire ».
Dans l’école, les activités conservent en permanence un caractère éducatif, conformément à la circulaire d’orientation du 30 janvier 1986.
Dans chaque classe de l’école, un emploi du temps détaillé et conforme est établi et affiché.
L’horaire des récréations pris sur l’ensemble des disciplines, n’excédera pas 20 minutes par demi-journée pour les élèves du cycle II et du cycle III première année, et 10 minutes pour les autres.
Récompenses et sanctions

Le conseil des maîtres décidera des mesures d’encouragement au travail afin de contribuer à promouvoir la réussite de tous les élèves.

Les Maîtres s’interdisent tout comportement, geste ou parole qui traduirait, de leur part, indifférence ou mépris à l’égard de l’élève ou de sa famille.
Les élèves, de même, et leur famille, doivent s’interdire tout comportement, geste ou parole, qui porterait atteinte à la fonction ou à la personne du maître et au respect dû à leurs camarades ou aux familles de ces derniers.
L’école est un lieu d’appropriation active d’un savoir libérateur conquis dans l’effort et dans l’autonomie.
Les maîtres demandent à chaque élève un travail à la mesure de ses capacités. En cas de travail insuffisant, après examen des causes, les maîtres décideront des mesures appropriées.
Tout châtiment corporel est interdit.
Les exercices supplémentaires sans valeur éducative sont proscrits.
Les devoirs à la maison sont interdits. Si quelques exercices peuvent être données, ils ne doivent pas être prétexte à accentuer les inégalités entre les enfants et dans la mesure du possible doivent prendre en compte les conditions de vie des enfants et de leur famille ( circulaire du 29/12/56).
Un enfant ne peut être privé de la totalité de la récréation à titre de punition.

Les manquements au règlement intérieur de l’école et, en particulier, toute atteinte à l’intégrité physique et morale des autres élèves ou des maîtres donnent lieu à des réprimandes ou à des sanctions qui sont portées à la connaissance des familles.
Il est permis d’isoler de ses camarades, momentanément et sous surveillance, un enfant difficile ou dont le comportement peut être dangereux pour lui-même ou pour les autres.
Inadaptation au milieu scolaire

Dans le cas de difficultés graves affectant le comportement d’un enfant à l’école, sa situation doit être examinée par l’équipe éducative. Le médecin scolaire et/ou un membre du RASED devront obligatoirement participer à cette réunion.
S’il apparaît, après une période probatoire d’un mois, qu’aucune amélioration n’a pu être apportée, une décision de changement d’école pourra être prise par l’inspecteur de l’éducation nationale, sur proposition du directeur de l’école et après avis du conseil d’école. La famille doit être consultée sur le choix de la nouvelle école. Elle peut faire appel de la décision de transfert devant l’inspecteur d’académie.
Si le comportement de l’enfant apparaît incompatible avec une scolarisation en milieu scolaire, la commission de circonscription préélémentaire et élémentaire est seule compétente pour prononcer une éviction scolaire et proposer aux familles la forme de scolarisation appropriée.
Titre IV: Usage des locaux. Hygiène et sécurité.
Utilisation des locaux. Responsabilité.

L’ensemble des locaux scolaires est confié au directeur, responsable de la sécurité des personnes et des biens pendant la période scolaire. Le directeur prend toutes dispositions pour permettre aux enseignants d’accéder aux locaux scolaires.
La maintenance de l’équipement des locaux scolaires est assurée par la commune, le directeur l’informant de toutes interventions jugées utiles. Le matériel d’enseignement est financé par la commune et choisi par l’équipe éducative. La commune assurera en liaison avec le directeur les moyens de conservation des archives de l’école.

L’école tiendra à jour un cahier d’inventaire de tout le matériel présent.
Hygiène.
Il est strictement interdit de fumer à l’intérieur des locaux scolaires.
Le nettoyage des locaux est assuré par la commune.
Les élèves doivent se présenter à l’école dans une tenue correcte. Ils seront encouragés par les maîtres à la pratique quotidienne de l’ordre et de l’hygiène. Les familles veilleront à ce que leurs enfants ne soient pas porteurs de parasites.
Le personnel d'aide maternelle apporte aux enfants les soins corporels nécessaires.
Sécurité.
Des exercices de sécurité ont lieu régulièrement, suivant la réglementation. Un registre de sécurité est tenu par le directeur. Le conseil d’école peut prendre connaissance de ce registre et demander, ainsi que le directeur, le passage d’une commission de sécurité.
En dehors des phases d’entrée et de sortie des élèves, les grilles de l’école seront fermées et l’accès à l’école est interdite à toute personne non préalablement autorisée. Seule l’entrée secondaire de l’école restera ouverte. Toute personne en faisant usage devra se présenter au directeur de l’école.
Les agents spécialisés de maternelle accompagnent les élèves au cours des activités extérieures.
Matériel interdit.
Les élèves n’ont pas le droit d’apporter à l’école tout matériel dangereux. Les cutters sont interdits. Les sucettes sont interdites.
Divers.
Toute activité scolaire susceptible de revêtir un caractère commercial ou publicitaire est soumise à l’autorisation préalable de l’inspecteur de l’éducation nationale.
Les quêtes autorisées au niveau national par le ministère peuvent être organisées. Les autres tombolas ou souscriptions au profit d’activités post ou périscolaires seront proposées par le directeur à l’inspecteur après avis du conseil d’école.
Titre V: Surveillance.
La surveillance des élèves doit être continue et leur sécurité constamment assurée.

La surveillance des élèves, dès leur entrée ( 10 minutes avant les cours) jusqu’à leur sortie, est assurée et répartie par les enseignants. Le directeur établira un tableau de service après avis du conseil des maîtres.
Accueil et remise des élèves aux familles:
Les enfants seront remis aux familles aux horaires prévus ci-dessus. En maternelle, les enfants sont remis aux enseignants par les parents ou la personne habilitée à cet effet; de même, ils sont récupérés par les parents ou la personne habilitée.
Participation de personnes étrangères à l’enseignement.
Le maître par sa présence et son action assume de façon permanente la responsabilité pédagogique de l’organisation et de la mise en oeuvre des activités scolaires. En cas de travail par groupes confiés à des intervenants extérieurs, le maître doit savoir constamment où sont tous ses élèves. Les intervenants sont autorisés ou agréés selon les dispositions réglementaires et sont placés sous l’autorité du maître.
Le directeur peut accepter ou solliciter la participation de parents volontaires et bénévoles pour encadrer les élèves lors d’activités se déroulant à l’extérieur de l’école.
Le directeur peut, sur proposition du conseil des maîtres, autoriser des parents à apporter au maître une participation occasionnelle
Interventions régulières.
La participation régulière aux activités obligatoires de personnes ou groupes, est soumise à l’autorisation du directeur d’école. Cette autorisation ne peut excéder une année scolaire. Une convention sera signée après examen par l’équipe éducative.

Les personnes appartenant à une association pourront être autorisées par le directeur d’école à intervenir si cette association a été préalablement habilitée par le recteur.
Interventions non régulières
Les interventions ponctuelles sont décidées par le directeur d’école après avis du conseil des maîtres. L’école pourra, le cas échéant, souscrire un contrat collectif d’assurance des intervenants occasionnels.

Dispositions communes
L’inspecteur de l’éducation nationale sera informé par le directeur de toute intervention extérieure et pourra s’il le juge utile y mettre fin.

Titre VI: Concertation entre les familles et les enseignants.

Le conseil d’école exerce les fonctions prévues par le décret n°90-788 du 6/9/90.
Un panneau d’affichage informera les familles des décisions importantes et des communications réglementaires.

Lors de chaque rentrée scolaire, chaque maître réunira les parents d’élèves pour la réunion de rentrée. Les parents prendront connaissance des grandes lignes de l’année scolaire et seront à même de poser les questions voulues. Le contenu de cette réunion de rentrée est fixé par le conseil des maîtres.
Une visite de l’école peut être décidée par les maîtres.
Chaque maître notifiera aux parents les moyens de communication des résultats qu’il entend mettre en place.
Chaque enfant sera en possession d’un cahier de liaison ( cahier de textes, cahier de correspondance...) sur lequel le maître et la famille pourront communiquer régulièrement. Le livret scolaire sera remis à la famille au minimum trois fois par an.
Les parents qui le désirent pourront prendre rendez-vous avec le maître en dehors des heures de classe.

Le directeur réunit l’équipe éducative autant que de besoin dans le cadre des heures de concertation. Il peut réunir les parents de l’école ou d’une seule classe à chaque fois qu’il le juge utile.
La mise en oeuvre des mesures de concertation avec les familles ne doit pas diminuer le nombre des demi-journées de classe réglementaire.
Titre VII: Dispositions particulières:
Ce présent règlement intérieur est établi par le conseil d’école compte-tenu des dispositions du règlement départemental.
Après avoir été soumis à l’inspecteur de l’éducation nationale, il est approuvé ou modifié chaque année lors de la première réunion du conseil d’école.
Ce règlement intérieur est affiché dans chaque salle de classe.
Un règlement intérieur adapté aux élèves ( plus court ) est établi (cf.annexe).

Jean-Marie LELONG